Groupe Dubreuil

Mot des présidents

Photo président

 

Un pétrole plus sage et un accord de « code share » efficace avec Corsair ont permis à Air Caraïbes de retrouver une exploitation significativement positive. Le retrait du secteur moyen courrier, avec la sortie de l’Embraer 190, met également fin à des pertes historiques sur cette activité. Dans un marché stable, et malgré
une concurrence nouvelle, la Compagnie devrait maintenir ses parts de marché sur le long courrier en 2013 et réaliser une belle année. 

 

Après notre diversification dans le matériel agricole en 2012, c’est dans des métiers périphériques à notre pôle Automobile que nous investissons, avec notamment la création d’une structure de location de voitures à la marque Rent a Car et une prise de participation dans une entreprise de déconstruction et de recyclage de véhicules. Cette nouvelle croissance traduit notre capacité d’anticipation et d’innovation à partir de nos savoir-faire et de notre implantation régionale.

 

Jean-Paul DUBREUIL
Président du Conseil de Surveillance

Photo président

 

Dans un environnement économique dégradé, le Groupe a réalisé une bonne année, grâce notamment à la performance du pôle aérien, du pôle matériel agricole ainsi qu’à la location de matériels TP. La situation est en revanche plus contrastée pour certains de nos métiers historiques. 

Dans un marché difficile où notre constructeur Peugeot a lui-même été très impacté, le pôle Automobile a souffert en 2012 - particulièrement au niveau de la vente des véhicules neufs dont les marges s’érodent année après année. D’un autre côté, les métiers complémentaires que sont la pièce détachée, le service après-vente et la vente de véhicules d’occasion ont fait mieux que résister. 

Dans cette situation atone du marché automobile, le Groupe a choisi de se développer dans la location de voitures avec la franchise Rent a Car en Vendée ainsi que dans la pièce de réemploi automobile à travers une participation de 34% dans la société Atlantic Recycl’Auto ; ces deux nouveaux métiers vont contribuer à s’affranchir de notre dépendance aux véhicules neufs. Côté Auto-distribution, notre filiale Auto Pièces Atlantique Carmoine se verra doter d’ici fin juin d’un site central au nord de Nantes qui va lui permettre de faire évoluer son modèle. 

Le pôle TP a lui aussi été chahuté par une conjoncture qui s’est continuellement dégradée depuis fin 2011. Dans cet environnement difficile, l’activité location de Newloc a été particulièrement satisfaisante tandis que les ventes de matériels neufs à partir de nos concessions ont été en retrait. Comme pour notre pôle automobile, nous développons fortement les ventes d’occasion, les pièces détachées toutes marques ainsi que les pièces de réemploi. La conjoncture s’annonce de nouveau délicate pour ce pôle en 2013. 

Pour sa première année dans le Groupe, notre nouveau pôle Matériels agricoles, dans un contexte très favorable, a réalisé une performance exceptionnelle. Le Groupe est désormais en recherche active de nouvelles acquisitions pour étoffer ce pôle dont les cycles sont différents de nos métiers de distribution.  

La performance du pôle pétrolier a été satisfaisante en 2012, à l’exception de Lubexcel qui a connu une année difficile du fait d’une montée en puissance lente de l’activité lubrifiants industriels. Un repositionnement stratégique de cette filiale aura lieu courant 2013.

Côté énergies nouvelles, la filière photovoltaïque fonctionne toujours au ralenti depuis les changements de règles gouvernementales. Grâce à la récurrence de ses prestations de gestion, Soligest permet à ce pôle de garder la tête hors de l’eau. Nous sommes toutefois, comme tous les acteurs de la filière, dans l’attente d’un coup de pouce des pouvoirs publics pour faire redémarrer l’activité. 

Sur notre métier historique, la distribution alimentaire, nous avons enfin pu ouvrir en mars 2012 notre nouveau magasin de La Chaume qui a tenu ses promesses sur le plan commercial et qui doit maintenant confirmer sur le plan financier.

Enfin, notre secteur hôtellerie s’est enrichi d’un nouvel établissement Mercure de 100 chambres aux Sables d’Olonne avec une thalassothérapie et un restaurant de grande qualité.

 

Une nouvelle année passionnante s’est donc écoulée pour nos entreprises avec son lot de satisfactions et de difficultés, mais dans l’ensemble 2012 aura été une période de croissance (+10%) pour notre groupe familial qui prouve chaque année la pertinence de son modèle diversifié.

 

Paul-Henri DUBREUIL
Président du Directoire