Groupe Dubreuil

Mot des présidents

Photo président

 

Quatre-vingt-dix ans après le démarrage de la toute première activité familiale, c’est une grande satisfaction de constater que le Groupe Dubreuil est aujourd’hui le 1er groupe vendéen et figure parmi les entreprises de premier plan dans le Grand Ouest.

Dans notre secteur aérien, après un retour à la rentabilité en 2012, Air Caraïbes affiche de nouveau une excellente performance sur 2013.
Malgré une concurrence plus agressive, notre
efficacité commerciale nous a permis d’optimiser
encore le taux de remplissage et de le porter
à 90 % sur le cœur du réseau Paris/Antilles, compensant ainsi la baisse du coupon moyen. La part de marché de la Compagnie atteint désormais 30% sur ce même secteur.

 

Au niveau des autres activités du Groupe, la satisfaction vient cette année de l’Automobile avec un retour à la profitabilité et à la croissance de Clara : l’espoir renaît au sein de notre marque Peugeot.

 

Jean-Paul DUBREUIL
Président du Conseil de Surveillance

Photo président

 

 

Pour la première fois de son histoire, le Groupe n’a pas connu de croissance significative (+2 %) de son chiffre d’affaires en 2013. Malgré la diversité de nos métiers, nous n’avons donc pas été épargnés par la morosité économique ambiante.

Le secteur le plus touché a été sans conteste celui du photovoltaïque qui, après une croissance exponentielle, a connu une décroissance tout aussi brutale. L’activité de gestion de notre parc photovoltaïque nous permet toutefois de rester en positif dans cet environnement dégradé. Ce secteur d’activité possède par ailleurs des potentialités de rebond… à terme.

Nos métiers historiques que sont l’Automobile et le Matériel TP ont connu une légère croissance d’activité (+2 %) dans des marchés au ralenti. Grâce à de meilleures performances sur les métiers spécifiques de l’occasion, des pièces détachées, de la location et la déconstruction, ces deux pôles ont pu afficher des rentabilités globales satisfaisantes. Nous envisageons désormais l’avenir plus sereinement qu’au moment de la crise de 2009.

Les secteurs Pétrolier et Alimentaire, valeurs sûres du Groupe, ont également connu des croissances molles mais une gestion rigoureuse des charges nous a permis de dégager là aussi de bons résultats. Dans le pôle Pétrolier, de nouvelles gammes de produits vont voir le jour cette année pour assurer un relais de croissance à cette activité.

Présent depuis deux ans au sein de notre Groupe, le pôle Matériels Agricoles a connu jusqu’en fin d’année 2013 des progressions intéressantes. Nous poursuivons le développement de ce secteur avec notamment les intégrations récentes des établissements Migaud et Quitté. Dans ce pôle, qui va représenter 8 % de l’activité du Groupe, nous souhaitons également développer des métiers spécifiques complémentaires pour nous affranchir de retournements de cycles de marchés.

En matière d’hôtellerie, le Groupe qui était déjà positionné sur le créneau 4 étoiles avec la marque Mercure va prochainement conforter ses positions vendéennes : la construction d’un
hôtel combo à Olonne-sur-Mer, proposant les deux enseignes IBIS Budget et IBIS Styles, sera achevé avant la saison d’été.

 

Quatre ans après la crise de 2009, le Groupe sort donc solide de ce changement d’époque et aborde cette nouvelle année avec optimisme. En effet, la diversité de nos huit pôles d’activité nous permet de lisser les cycles naturels propres à chaque activité tandis que la focalisation sur certains métiers à l’intérieur de nos pôles apporte de la valeur ajoutée dans nos métiers de distribution.

 

Paul-Henri DUBREUIL
Président du Directoire